News & events - Keyword : Microscopy

Chronological order of publication in this website

DCI Symposium 2022 banner

DCI Symposium 2022

2022 inaugural symposium of the Dubochet Center for Imaging

The University of Geneva, the University of Lausanne and the Swiss Federal Institute of Technology Lausanne (EPFL) jointly organize the inaugural symposium of the Dubochet Center for Imaging on June 8, 9 and 10, 2022.

The meeting will take place at the University of Geneva in Sciences II, Auditorium A300 and at the University of Lausanne - EPFL in the Amphimax.

UNIGE - Faculty of Science banner

Friedrich Miescher Award to Paul Guichard

Paul Guichard receives the Friedrich Miescher Award 2022

Portrait of Paul Guichard

Paul Guichard, professor at the Department of Cell Biology of the Science Faculty of the UNIGE, and iGE3 member, will be awarded the Friedrich Miescher Award 2022 for his work on the structural mechanisms governing centriole assembly.

In order to directly visualise the molecular nature of the centriole at the nanoscale, he developed a new protocol to study the cellular architecture with a molecular resolution called Ultrastructure Expansion Microscopy (U-ExM). Thanks to this method, his group is now able to reveal the molecular nature of the architectural elements of the centriole and other organelles with an unprecedented resolution.

The award lecture will take place on February 18, 2022 during the LS2 Annual Meeting.

Plasmodium au stade oocinète

Le squelette de l’agent du paludisme révèle ses secrets

Le Plasmodium est l’agent responsable du paludisme, une des maladies parasitaires les plus meurtrières. Au cours de son cycle de vie et de reproduction entre ses deux hôtes – le moustique anophèle et l’être humain –, ce parasite prend plusieurs formes qui impliquent la réorganisation drastique de son squelette.

Les équipes du Pr Paul Guichard et du Pr Mathieu Brochet, de l’Université de Genève, ont justement posé un nouveau regard sur l’organisation de son cytosquelette en la détaillant à une échelle sans précédent, grâce à une technique récemment mise au point. Appelée microscopie à expansion, elle permet de «gonfler» les cellules pour accéder à des détails structurels nanométriques. L’étude, publiée dans la revue PLOS Biology, identifie les vestiges d’un organite, le conoïde, considéré jusqu’ici comme absent de cette espèce, en dépit de son rôle important pour l’invasion des hôtes par des parasites proches du Plasmodium.

Centrosome révélé par 3 techniques

Gonfler nos cellules pour observer leur vie intérieure

Les cellules sont constituées de minuscules compartiments, les organites, qui ont des structures et des rôles précis. Pouvoir observer ces structures représente un énorme défi et permettrait de mieux appréhender le fonctionnement cellulaire. Or, jusqu’à présent, la microscopie à fluorescence n’offrait pas de résolution suffisante pour obtenir une visualisation détaillée de l’ultrastructure des organites.

Aujourd’hui, des chercheurs du groupe du Pr Paul Guichard de l’Université de Genève ont réussi à agrandir des échantillons biologiques sans les déformer et à en révéler des détails à une échelle nanométrique, soit du millionième de millimètre. Une résolution inégalée en microscopie optique. Décrite dans la revue Nature Methods, cette nouvelle technique permet de visualiser l’architecture et la composition des organites, ainsi que celles de complexes protéiques de natures diverses. Des modifications biochimiques présentes sur leurs composants peuvent également être détectées dans un contexte tridimensionnel, à des fins de cartographie.