News & events - Keyword : Transcription

Chronological order of publication in this website

Gastruloïde âgé de 7 jours

Des cellules souches s’organisent seules
en pseudo-embryon

Le plan de construction des mammifères est mis en œuvre peu après l’implantation de l’embryon dans l’utérus. Les différents axes du corps, antéro-postérieur, dorso-ventral et medio-latéral, se mettent en place rapidement, sous l’égide de réseaux de gènes qui coordonnent la transcription de l’ADN dans diverses régions de l’embryon au cours du temps.

Les équipes du Prof. Denis Duboule de l’Université de Genève et de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, et du Prof. Alfonso Martinez Arias de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni, ont démontré la capacité de pseudo-embryons de souris à produire la plupart des types de cellules progénitrices nécessaires au développement. Formées à partir de quelque 300 cellules souches embryonnaires seulement, ces structures, appelées gastruloïdes, ont un développement comparable à celui de la partie postérieure d’embryons âgés de 6 à 10 jours. L’étude, publiée dans la revue Nature, montre que la formation des trois axes embryonnaires principaux se déroule selon un programme d’expression des gènes similaire à celui des embryons. Les gastruloïdes possèdent ainsi un potentiel remarquable pour l’étude des stades précoces du développement embryonnaire et de ses anomalies.

Gene Regulation Workshop banner

Gene Regulation Workshop

Regulation from DNA to protein

The Gene Regulation Workshop (former SKMB meeting) is a one day meeting in Lausanne featuring internationally recognized scientists that work on molecular mechanisms controlling transcriptional and post-transcriptional responses in gene expression to cell-type specific, developmental or environmental cues.

The workshop will take place on Monday, September 3, 2018, at the University of Lausanne, Génopode C, from 9 h 30 to 17 h 30.

  • Registration is required.
  • Registration deadline: August 29, 2018
  • Organisation: Martine Collart, David Gatfield, Winship Herr, David Shore, Florian Steiner
Frontiers in Biomedicine banner

Frontiers in Biomedicine - Gerald Hart

How nutrients regulate signaling and transcription

Gerald Hart
Department of Biological Chemistry, Johns Hopkins University School of Medicine
Baltimore, USA

Thursday, March 15, 2018 - 12 h 30
CMU - Auditorium A. Franceschetti / C150, 2nd floor

Hosts: Oliver Hartley & Frédérique Lisacek

Schéma montrant réplication et transcription actives simultanément

Pourquoi une division cellulaire précoce
favorise les cancers

L’accumulation de mutations dans le génome humain est à l’origine des cancers et de l’apparition de résistances aux traitements. Les gènes Cyclin E et Myc sont actifs dans le contrôle de la division cellulaire. Lorsqu’ils sont amenés à muter, sous l’action d’un agent cancérigène par exemple, ces gènes poussent les cellules à débuter la réplication de leur ADN de manière précoce. Cette division anormale des cellules provoque dès lors la survenue d’une tumeur. Pourquoi ?

Des biologistes du groupe du Prof. Thanos Halazonetis de l’Université de Genève montrent que l’entrée en réplication précoce du génome engendre des collisions moléculaires sur l’ADN et provoque de nouvelles mutations. Ces résultats, à lire dans la revue Nature, pourraient être exploités dans la recherche de nouvelles méthodes thérapeutiques.