News & events - Keyword : Diseases

Chronological order of publication in this website

Bannière UNIGE - Faculté de Médecine

Leçon publique - Pre Samia Hurst

L’intégrité face à la maladie

Portrait de Samia Hurst

Leçon publique de la Pre Samia Hurst, membre d’iGE3, dans le cadre de sa promotion à la fonction de professeure ordinaire au Département de Santé et Médecine Communautaires de la Faculté de Médecine.

Jeudi 28 juin 2018 - 12 h 00
CMU – Auditoire Albert Renold / B01.2426, bâtiment B, 1er étage

  • Conférence publique
Frontiers in Biomedicine banner

Frontiers in Biomedicine - Arnold Kriegstein

A new understanding of human brain development in health and disease

Arnold Kriegstein
Eli and Edythe Broad Center of Regeneration Medicine and Stem Cell Research
University of California, San Francisco - USA

Thursday, March 22, 2018 - 12 h 30
CMU - Auditorium Alex-F. Müller / A250, 2nd floor

Information: Oliver Hartley

Symptômes de la maladie de Still

Un médicament prometteur contre une maladie orpheline

La maladie de Still est une maladie orpheline grave se manifestant par de fortes fièvres, des atteintes cutanées et articulaires pouvant aller jusqu’à la paralysie, ou des atteintes à d’autres organes comme le foie ou la rate. Elle est due à une dérégulation du système immunitaire déclenchant une réaction inflammatoire aigüe.

Sous l’égide de l’Université de Genève et des HUG, une équipe internationale, comprenant le groupe du Prof. Cem Gabay, a testé avec succès une molécule inhibitrice de l’interleukine-18, une protéine impliquée dans la réponse immunitaire. Ces résultats encourageants en termes de sécurité et d’efficacité ouvrent la voie à un nouveau traitement, non seulement de la maladie de Still, mais aussi d’autres maladies orphelines inflammatoires. Un bébé a récemment pu être sauvé par l’administration expérimentale de dernier recours de ce médicament. Une étude à lire dans la revue spécialisée Annals of the Rheumatic Diseases.

Médecine et génétique

La lecture des variants génomiques ouvre la voie
à la médecine prédictive

L’équipe du Prof. Emmanouil Dermitzakis de l’Université de Genève a fait un pas important vers une véritable médecine prédictive en explorant les liens entre maladie et activité génétique dans différents tissus. Ils ont ainsi construit un modèle, première étape pour identifier dans le génome non codant les séquences indiquant un effet pathogène lié à une maladie.

Dans une deuxième étude, ils ont été encore plus loin en associant le risque de développer une maladie - notamment la schizophrénie, les maladies cardiovasculaires ou encore le diabète – à la variabilité de l’activité du génome dans différents types de cellules. Et leurs résultats ont apporté quelques surprises. Leurs découvertes, à lire dans Nature Genetics, pourrait bien révolutionner la manière dont chacun d’entre nous, selon son génome, prendra à l’avenir soin de sa santé.

Bannière UNIGE - Faculté de Médecine

Leçon d'adieu - Prof. Dominique Belin

C’est bien plus beau lorsque c’est inutile !

Dominique Belin portrait

Conférence du Prof. Dominique Belin, du Département de Pathologie et Immunologie de la Faculté de Médecine, membre d'iGE3.

Jeudi 30 novembre 2017 - 12 h 30
CMU – Auditoire Alex-F. Müller / A250, 2ème étage

  • Conférence publique suivie d’un apéritif
  • Entrée libre